Créez facilement et devenez millionnaire avec votre art en 30 jours!

Ah oui ?

Ben non.

Êtes-vous comme moi ? Toujours un peu attirée par ces formules miracles…

Transformer complètement ma vie, fracasser des records et surmonter toutes mes barrières en quelques jours, grâce à des formules toutes simples ! Oui ! Oui ! Oui ! (Je l’avoue, j’ai même déjà commandé des échantillons gratuits de crème antirides miracle… pour me rendre compte que je venais de m’engager à en acheter pour 90 USD par mois pour le reste de mes jours ! Heureusement, j’ai pu annuler cette miraculeuse transaction.)

Mais non, ce n’est pas ça que j’offre avec mes ateliers à partir du livre Libérez votre créativité de Julia Cameron (nouveau groupe à partir du 26 février 2017 à Verdun).

Ce qui se passe, quand on fait la démarche Libérez votre créativité, c’est au contraire une intégration de la notion de processus. La création artistique, le développement d’une œuvre, d’un projet, d’une carrière, c’est un processus. Ça se déploie dans le temps, un jour après l’autre, à partir de chaque moment où on prend le pinceau, le clavier, la guitare pour jouer un petit peu, pour avancer un petit peu.

Apprendre à apprendre. Accepter d’être un débutant. Se détacher de la pensée en tout ou rien pour percevoir la possibilité de cheminer, d’évoluer comme personne créative, comme artiste. Pour moi, ce qu’il y a entre le noir et le blanc, ce ne sont pas des nuances de gris : ce sont les couleurs de l’arc-en-ciel !

 

Et en même temps, c’est vrai que la démarche Libérez votre créativité active une multitude de petits « miracles » : les synchronicités. Ça devient un mode de vie. Une confirmation que notre monde intérieur et le monde de la matière ne sont pas des vases clos et qu’un alignement clair sur la réalisation de nos rêves actionne mystérieusement une force bienveillante qui fournit de l’eau au moulin.

Un exemple : chaque matin depuis janvier, je lis des affirmations qui me réalignent sur mes projets. Notamment, celui d’écrire un livre qui fait une synthèse de mon expérience de la créativité et la Communication NonViolente (entre autres approches), et de me réserver un week-end pour lui donner un coup d’envoi. Après 5 semaines à lire cela, « par hasard », un délai de départ de mes ateliers (hors de ma volonté) me libère un week-end, alors je me décide à réserver une cabane dans le bois pour aller commencer ce projet. Et le lendemain, je reçois par courriel la référence d’une méthode (miracle, bien sûr) pour rédiger l’essentiel d’un livre en un week-end ! (Voici le lien, franchement la méthode m’enthousiasme.)

Voilà le paradoxe : accepter que tout est un processus qui se déploie dans le temps, et s’ouvrir aux miracles qui nous offrent parfois des raccourcis phénoménaux. C’est un chemin à la fois de détermination et de lâcher-prise, car on ne contrôle pas quand les synchronicités se produisent. Et la démarche proposée par Julia Cameron nous guide dans les deux sens : celui de l’action et celui de la détente pour laisser la Créativité suivre son cours. Comme un cœur qui bat, alternant contraction et expansion. Et parfois on a le cœur brisé, car s’il y a des printemps fleuris dans nos processus créatifs, il y a aussi des novembres glaciaux et pluvieux. Alors il est bon d’avoir intégré des manières d’en prendre soin avec douceur.

J’aime beaucoup la traduction française du livre de Julia Cameron, Libérez votre créativité, notamment parce que ça embrasse large, pas uniquement la création artistique. En même temps, le titre original, The Artist’s Way (« Le chemin de l’artiste »), évoque bien cette idée de cheminement, de progression dans la durée. Ce livre est comme un guide de voyage pour s’amuser et profiter de la route sans se laisser arrêter par les obstacles.

Le fait de suivre les 12 semaines d’atelier permet de soutenir l’assiduité dans l’expérimentation de pratiques qui favorisent l’équilibre, le jeu, l’amour de soi, le grand ménage (intérieur et matériel). Et d’intégrer une manière de voir les choses qui permet de créer malgré les peurs et les doutes, et de continuer à créer malgré les périodes de sécheresse qui nous surprennent parfois après une récolte abondante.

Appelez-moi si vous avez des questions sur les ateliers, ça va me faire tellement plaisir d’y répondre ! Un nouveau groupe démarre le 26 février (les dimanches de 13h30 à 16h max, jusqu’au 21 mai). Toutes les infos ici!

Jacinthe
La créativité à l’action
514-278-9938

 

Laisser un commentaire